Au Mali, le charbon se met au vert !

Le biocharbon, un projet écologique, économique, pratique

3 Soleils lance l’implantation d’une unité de fabrication de biocharbon à Bamako avec sa campagne de financement participatif…

Pour votre confort et pour une nouvelle expérience, le site est en refonte complète. Vous serez bien entendu les premiers à savoir lorsque notre nouvel écrin sera en ligne. En attendant, n’hésitez pas à aller sur notre page Facebook et notre compte Instagram afin d’être tenu au courant des dernières nouvelles.

Pourquoi le biocharbon ?

Car ce combustible est une énergie renouvelable qui améliore le quotidien des familles. En outre, il est vecteur de progrès environnemental et social. Mais le biocharbon est également :

  • Écologique

Il remplace le bois, le charbon de bois et le charbon. Il est réalisé à partir des déchets végétaux de l’agriculture, des scieries, des marchés… Il évite la déforestation, favorise la biodiversité et ne dégage pas de particules fines.

  • Économique

Il utilise une biomasse non valorisée gratuite. Fabriqué dans des fours artisanaux faits de fûts de récupération, il est très bon marché. Sa combustion, lente et dense, est rentable.

  • Pratique

Il ne noircit pas les casseroles et ne change pas les traditions culinaires locales de cuisson sur feu. Il favorise le lien social par la mutualisation des fours.

Pour qui ?

La première unité de fabrication de biocharbon sera implantée à Kalaban Koro. Ce quartier défavorisé de Bamako est animé par une association de femmes acquises à la cause du biocharbon.

Avec qui ?

Madougou Massiré BARRY, ingénieur agronome de l’IFRA, et Manou Mohamed Keïta, fils du musicien Salif Keita et spécialiste en développement, dirigent le projet à Bamako. Ils sont accompagnés par un lien permanent avec les membres des 3 Soleils.

Comment ?

C’est en partenariat avec les acteurs locaux que Les 3 Soleils co-construisent la conception et la réalisation des infrastructures et des savoirs. Cette méthodologie permet l’appropriation rapide et sûre de cette nouvelle pratique du biocharbon.

LES ACTEURS DU PROJET BIOCHARBON

Notre équipe à Bamako

– Madougou Massiré BARRY, responsable technique

– Manou Mohamed KEITA, responsable développement

– SIGUIDA SANYA, l’association des femmes du quartier de Kalaban Koro (200 femmes et 100 jeunes), coordinatrice

logistique et future utilisatrice de l’unité de fabrication de biocharbon

– RÉSAPAC, coopérative malienne et réseau solidaire en agroécologie paysanne, collaborateur pour la promotion et

la commercialisation

Notre équipe en Suisse et en France

– Sophie HACHET (France), responsable du projet Biocharbon

– Christophe GOLAY (Suisse), responsable de la communication visuelle et animateur de communauté en ligne

– Pierre-Yves DETREY (Suisse), responsable de la campagne de financement participatif sur Ulule

– Emmanuelle PIPOZ BROSSARD (Suisse), présidente des 3 Soleils et coordinatrice générale

À PROPOS DE NOUS : L’ASSOCIATION LES 3 SOLEILS SE PRÉSENTE

Histoire de l’association

L’idée de fonder l’association Les 3 Soleils est née en 2018, durant le premier voyage à Bamako (Mali) de notre présidente Emmanuelle Pipoz-Brossard. L’école Les Soleils avait un urgent besoin de matériel et d’une refonte de son organisation.

Le succès de ce projet a donné l’élan à Emmanuelle de créer l’association Les 3 Soleils, avec trois axes d’activité : environnement, éducation et musique.

Philosophie de l’association

La philosophie de notre engagement au Mali a été réfléchie tant au niveau des problématiques sociales, économiques et politiques qu’au niveau des enjeux écologiques et du respect de la culture locale.

Méthode de travail de l’association

L’association agit par la méthode de la co-construction de projets, afin d’aboutir à l’autonomie à moyen terme de nos partenaires maliens. Elle assure un suivi strict des projets (par la présence de membres sur place), afin d’en garantir leur bonne marche. Elle demande à ses partenaires maliens une implication citoyenne, solidaire et écoresponsable.

Valeurs de l’association

• Partage des savoir-faire

• Respect des identités culturelles

• Reconnaissance des apports mutuels

• Enrichissement par les expériences des participants

• Durabilité de nos actions envers les personnes, les lieux, la culture et la nature

COVID-19 AU MALI : LA PRÉVENTION PAR LE RAP

Le corona virus touche gravement l’Afrique. Nous sommes restés en lien avec nos partenaires à Bamako, pour suivre l’évolution de la pandémie au Mali et participer à sa prévention.

Où en sont nos projets ?

Sur place, tous nos projets sont évidemment gelés pour l’instant. Mais à distance, nous menons actuellement une action de communication sur le covid-19 : nous venons de financer l’artiste rappeur Bkenzy pour la sortie d’une chanson et d’un clip sur la prévention du corona ! Nous espérons également, grâce à votre soutien, promouvoir la sortie de son premier album.

Pourquoi ce choix ?

Le rap a une énorme audience au Mali, tous âges et milieux confondus. Il véhicule l’information et les valeurs, dans un pays majoritairement illettré. La chanson de Bkenzy explique donc les gestes barrières de base contre la contagion. Et elle s’adresse plus particulièrement aux jeunes, principaux vecteurs du virus de part leur vie sociale très active.

Quels résultats ?

Depuis sa sortie le 21 avril 2020, la chanson fait un « buzz » extraordinaire sur les réseaux sociaux. Et le clip va bientôt être diffusé sur les télévisions maliennes et les autres chaînes africaines. Une belle audience pour ce message de santé publique !

Qui est Bkenzy ?

Bien qu’en début de carrière, le jeune artiste Bkenzy a déjà acquis une grande notoriété au Mali, grâce à son talent. Faute de moyens, il n’a pas encore pu enregistrer son premier album. En plus de son utilité sanitaire, sa chanson contre le corona sera donc un coup de pouce bienvenu pour sa carrière.

Comment aider la lutte contre le corona au Mali ?

Nous avons besoin de vos dons pour finaliser ce projet porteur de sens. Nous manquons de financement pour obtenir une diffusion maximale du clip de Bkenzy, ainsi que pour la sortie de son premier album. D’avance, un grand merci pour votre participation !

Témoignage d’un donateur pour ce projet

« Grâce à l’association Les 3 Soleils, j’ai découvert une voix, un talent. Comment faire émerger cette pépite d’or ? En participant ! Nos soutiens ont une importance primordiale pour permettre le changement. Et Les 3 Soleils nous accompagne en toute sérénité et crée le lien entre l’artiste et les donateurs. Merci à l’association pour son expertise sur le terrain, merci à elle de donner accès à un monde qui nous fait rêver. Il nous ressemble sur l’essentiel : la fraternité. » M. G

NOS PROJETS CONTINUENT !

Bilan de notre séjour à Bamako en novembre-décembre 2019

Le séjour à Bamako d’Emmanuelle Brossard, présidente des 3 Soleils, et de Sophie Hachet, documentaliste parisienne et membre active de l’association, a atteint ses objectifs !

Trois objectifs pour ce séjour :

Objectif n° 1 – Travaux de rénovation terrain de sport Korofina sud

  • La première partie des travaux a été financée par la somme de CHF 5000.- allouée par notre sponsor Footbalissima. Elle s’est déroulée de manière professionnelle et participative grâce à notre équipe malienne, si accueillante et performante. Le mur de drainage de 150 mètres de long, indispensable pour protéger le terrain des eaux de pluie et délimiter la route du terrain, a été achevé peu après notre départ. Bravo à tous !
  • Une magnifique cérémonie a été organisée, à notre grande surprise, pour le début de ces travaux ! Autorités locales, discours, fanfare, cadeaux, rituels symboliques, défilé des jeunes équipes du club de football… Cette très belle fête collaborative renforce notre détermination à trouver le financement complémentaire pour la seconde phase de rénovation, car ce terrain profite énormément à tous les jeunes de ce quartier pauvre. Ceci clôture notre action d’aide à l’école Les Soleils.

Objectif n° 2 – Projet Maison de la musique

Nous avons eu la chance de rencontrer :

  •  M. Bucana Maïga, grand producteur, arrangeur pour Alpha Blondy – entre autres
  • M. Mohammed Keïta (fils de Salif Keïta), responsable des infrastructures annexées au mythique studio d’enregistrement Moffou
  • Mme Hawa Diallo, responsable de la Fondation Orange Mali
  • Mme Saoudad Lalou, responsable du sponsoring des évènements culturels de la Royal Air Maroc
  • M. Bouraïma Fofana, directeur du Conservatoire national du Mali
  • M.  Kempes Sacko, directeur de l’École nationale des arts (INA)
  • Mme Aurélia Laget, responsable de la programmation artistique de l’Institut français du Mali (IFM)

Nous avons aussi organisé une soirée de discussion avec de grands musiciens tels Hadja Fanta Diabaté, Adama Yalomba, Wereo Ferola – entre autres. Ceux-ci nous ont exposé les problématiques du milieu artistique musical de Bamako.

Toutes ces personnes ont alimenté notre réflexion sur l’aide que pourrait apporter la future Maison de la musique.

Objectif n° 3 – Apport de matériel pour la micro entreprise de bijoux

  • Nous avons pu apporter à nouveau du matériel de création pour la micro entreprise de bijoux créée en mars 2019 au village de Dialokorobougou. Nous avons aussi remis une somme provenant de la vente de leurs bijoux lors de notre dernier repas de soutien à La Chaux-de-Fonds.

Emmanuelle Brossard
Présidente de l’association Les 3 Soleils 

Contact

Association des 3 soleils
Ch. de Roillebot 2
1185 Mont-sur Rolle

079 712 80 66 – Emmanuelle Pipoz Brossard/ présidente

info@3soleils-bamako.org